Le Reiki est une discipline de santé mis au point par les Japonais, qui consiste à soulager les souffrances et à apporter un calme mental et une paix intérieure. En tout le Reiki nous sert au bien-être en général.
Le « Rei » signifie universel, incluant la matière, l’âme et l’esprit. Et le « Ki » s’approprie l’énergie vitale dont nous possédons. Le Reiki serait donc l’association de l’énergie universelle et de la force vitale pour apporter la guérison.

Histoire du Reiki

Mikao Usui a créé le Reiki au début du XXe siècle. Il a commencé sa recherche le jour où ses élèves lui ont demandé « quelle était la technique de guérison que le Christ a acquise pour faire les miracles cités dans les Évangiles ? ». C’est ensuite un des étudiants d’Usui, Chujiro Hayashi, qui a approfondi les aspects thérapeutiques du Reiki, mais ce dernier a modifié le Reiki. La succession d’Usui a été prise par Jusaburo Ushida, qui fût président de la fondation créée par Usui, la Usui Reiki Ryoho Gakkai, toujours active au Japon actuellement.

Le Reiki a été introduit en Occident en 1937 par une certaine Hawayo Takata qui était alors malade avec des troubles respiratoires. En voyant les résultats, elle a décidé d’approfondir le Reiki avec le maître et a ouvert sa une clinique en Hawaii par la suite. Elle a initié 22 maîtres Reiki sur le continent Nord Américain. Il existe d’autres branches de Reiki provenant d’Ushida ou de Hayashi, sans aucun lien avec Takata, donc d’origine japonaise. Celui de Takata est d’origine occidentale.

Les grands principes du Reiki

Le Reiki est une technique utilisant l’énergie spirituelle. La personne qui pratique le Reiki agit sur le champ vibratoire de son patient, en réunissant des méditations et des spiritualités qui ressemblent à tant d’autres à travers les siècles. Le Reiki est indépendant de toute religion et ne requiert pas de chemin spirituel précis.

En tant que thérapie énergétique, le Reiki ressemble davantage à certains modèles de la physique moderne en plusieurs points. Toutefois, aucun test clinique ou médical n’a été entrepris dans ce sens. On a détecté, par exemple, une cohérence avec la théorie des supercordes. Les vibrations que l’on pourrait entendre, pourraient avoir une bonne contribution sur la santé des séniors.

Pour le Reiki, l’énergie est acheminée par la main. Le praticien, en se servant de bruits sacrés et de signes ésotériques, converge l’énergie universelle vers ses mains et le dirige vers les différentes zones du corps à guérir. Un contact direct n’est pas nécessaire. Même à distance, le transfert d’énergie peut avoir lieu. Et comme l’énergie universelle a son intelligence propre, elle sait exactement où se diriger pour soulager le patient, sans causer d’effet secondaire. L’énergie personnelle du praticien n’interagit pas lors de son intervention.

Les bienfaits du Reiki

Les effets thérapeutiques du Reiki ont été divulgués systématiquement ces dernières années par des revues, malgré la qualité insuffisante des recherches réalisées. Par manque de preuve, nous ne pouvons affirmer aujourd’hui l’efficacité du Reiki en traitement thérapeutique clinique.

Réduction de l’angoisse  

Cependant le Reiki est utilisé pour réduire les dépressions et le stress. C’est le cas d’un patient devant subir une intervention chirurgicale ou aussi admis en centre de santé. Le Reiki aide les personnes du troisième âge, présentant beaucoup d’anxiété, à se sentir mieux.

Amélioration cognitif

Le Reiki peut aider à résoudre les troubles comportementaux et les difficultés liées à la mémoire. Des études ont été menées sur des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer ou d’atteintes cognitives légères, démontrant une bonne stimulation de la fonction mentale.

Apaise les douleurs

Le Reiki est une pratique efficace pour atténuer les douleurs. Des études ont été menées, suite à des interventions engendrant des douleurs significatives, comme le fait d’aller chez le dentiste ou des interventions chirurgicales. Le Reiki a réduit fortement la douleur ressentie. Ce résultat, causé par le Reiki, réduit considérablement la prise d’analgésique pour combattre la douleur.

Accélère la récupération

Suite à un accident vasculaire cérébral, une personne a souvent du mal à se réintégrer. Des séances de réadaptation sont alors entreprises. Le Reiki peut contribuer à la réadaptation. Il agit sur le tempérament du patient et de son niveau d’énergie.

Réduit la fatigue

Le Reiki atténue la fatigue, la souffrance et l’anxiété causées par le cancer. Il procure également une nette amélioration de la qualité de vie d’un patient atteint du cancer.

Apprendre le Reiki

L’apprentissage du Reiki se fait en trois étapes, voire en quatre.  Certains apprentissages, composés d’initiations ritualisées, sont enseignés par un maître, qui a lui-même été initié par les disciples directes du fondateur Mikao Usui.

La première phase

La première étape est ce que l’on appelle « ouverture du canal ». Ainsi, la conscience primordiale sera accessible à n’importe quel moment et à jamais. Le disciple doit focaliser l’énergie qu’il a dans son propre organisme. Il devra soigner et gérer ses propres troubles physiques et psychiques. Cette première étape se pratique souvent dans un groupe de travail en fin de semaine. Une initiation d’au moins un trimestre est recommandé avant d’accéder à la deuxième étape.

La deuxième phase

La deuxième étape consiste à apprendre à utiliser 3 bruits et des 3 signes exacts du Reiki pour parvenir psychiquement à l’énergie Reiki et l’exploiter pour guérir ou soulager les souffrances physiques ou morales.

La troisième phase

En terminant la deuxième étape, l’élève peut maintenant pratiquer le Reiki. La troisième étape est réservée aux personnes qui veulent devenir « maître » et enseigner à leur tour le Reiki. Cette étape n’est pas nécessaire pour pouvoir guérir un patient. Bon nombre de praticiens ne le font pas.

Les frais pour l’initiation au Reiki varient selon les établissements. Il est cependant souhaitable que ceux-ci soient d’un prix élevé. Ainsi, les élèves sont plus sérieux et plus motivés. Il existe des sites Web qui peuvent vous initier aussi au Reiki. Ces initiations sont sujettes à la discorde entre praticiens.

Réglementation et spécialiste du Reiki

Aucune réglementation professionnelle ne régit le Reiki. Des établissements ont essayé de structurer la formation, sans y parvenir. De ce fait, il est vraiment difficile de distinguer un véritable maître du Reiki d’un simple praticien. Pour cela, il ne faut pas hésiter à demander des références : à quelle tradition il s’associe, quelle est son expérience clinique, il a fait sa formation pendant combien de mois ? Prenez garde aux beaux-parleurs ou les praticiens ouvertement hostiles à d’autres branches que la sienne.

Il existe des registres maintenus par certaines organisations, où l’on trouve les initiés, les praticiens et les enseignants de Reiki. Le plus connu est l’International Association of Reiki Professionals. Mais comme le Reiki n’adhère à aucune règle officielle, on ne peut faire aucune certification. Ces registres sont juste faits pour savoir où trouver un praticien ou un maître du Reiki.

Déroulement d’une séance de Reiki

Quand le patient arrive, le praticien lui demande de s’allonger sur une table de massage, sans enlever ses vêtements, sur le dos puis après sur le ventre. Les mains peuvent réaliser une douzaine de postures différentes sur le corps du patient, il les place avec douceur sur la tête, le torse et le dos du patient, pendant 2 à 5 minutes. Les mains du thérapeute doivent exercer une pression minime sur le patient s’il y a contact. Les patients affirment éprouver une sensation de contact avec une chose dégageant de la chaleur comme une bouillotte.

Habituellement, une séance dure trois-quarts d’heure à 1 heure 15 minutes, une période plus courte peut aussi être valable pour une intervention occasionnelle. Une séance à distance est également possible, il suffit que le praticien visualise son patient et que ce dernier se met dans un état réceptif. Durant la séance, le patient est complètement détendu. Il pourra être pris d’un lourd sommeil ou avoir des sensations inhabituelles s’alliant aux souvenirs des vies antérieures. Pour les maladies chroniques, 4 séances intégrales sont requises pour que le patient éprouve les bienfaits du Reiki.

Conclusion

Le Reiki est donc aussi une source de relaxation. Si vous aimez le yoga, vous aimerez également le Reiki, alors n’hésitez pas à en faire. Comme vous pouvez le pratiquer directement ou à distance, il suffit de l’essayer pour vous procurer du bien. Il est recommandé particulièrement pour les personnes âgées. Cependant, la Sécurité sociale ne prend pas en charge les frais liés aux initiations. Mais, certains complémentaires santé peuvent les rembourser, pour les découvrir, utiliser des comparateurs fiables comme Santors.